La digestion anaérobie est le processus par lequel la matière organique, comme les déchets animaux ou les déchets alimentaires, est décomposée pour produire du biogaz (méthane et dioxyde de carbone) et des engrais biologiques. Ce processus se déroule sans oxygène dans un réservoir scellé, appelé "digesteur anaérobie".

La digestion anaérobie est reconnue comme l'une des meilleures méthodes de traitement des déchets alimentaires, des déchets agricoles et des boues d'épuration, avec l'avantage de produire électricité et chaleur.

Le mot "anaérobie" signifie "en l'absence d'oxygène". Le biogaz produit naturellement dans des réservoirs fermés est utilisé comme combustible dans une centrale de cogénération pour produire de l'énergie renouvelable (production combinée de chaleur et d'électricité).

Ce qui reste de ce processus est un biofertilisant riche en nutriments, qui est pasteurisé pour tuer tous les pathogènes et ensuite stocké dans de grands réservoirs couverts, prêt à être appliqué deux fois par an sur les terres agricoles au lieu des engrais dérivés des combustibles fossiles.

Chaque tonne de déchets alimentaires traités par digestion anaérobie, comme alternative à l'enfouissement, produit une bonne quantité d'électricité (environ 280 kWh / tonne) et empêche l'émission dans l'atmosphère d'une quantité comprise entre 0,5 et 1,0 tonne de CO2 (dioxyde de carbone), deux des principaux avantages de la digestion anaérobie.

La production de biogaz est une technologie hautement développée. Il est largement utilisé en Europe depuis plusieurs décennies.

Le secteur est actuellement en plein essor en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Slovaquie et surtout en Italie, où le nombre d'usines a doublé, passant de 521 à 1264 pour la seule année 2012.

Aujourd'hui, il existe plus de 8 500 installations de biogaz en Europe, avec un volume cumulé de ventes de CA. 18 milliards d'euros. Au cours des dernières années, plus de 20 000 emplois ont été créés par le secteur du biogaz, qui continue de croître à des taux à deux chiffres.

ENVI.SE. P.P. S.r.l. fait partie de ce secteur de marché en expansion et a lancé, avec la collaboration du Conseil National de la Recherche (CNR) de Catane, un projet innovant de recherche appliquée, concernant la digestion anaérobie des déchets de l'industrie agro-alimentaire.






0